Le cardinal Christian Tumi, 90 ans, archevêque émérite de Douala, enlevé jeudi soir dans l’ouest du Cameroun en proie à un sanglant conflit entre l’armée et des séparatistes, a été libéré vendredi, a annoncé l’archevêque de Douala Samuel Kleda.

 Il a été relâché par ses ravisseurs avec son chauffeur.

Mgr Tumi et une dizaine d’autres personnes, dont un chef coutumier, avaient été enlevés par des inconnus en début de soirée.

Le cardinal à la retraite, est célèbre au Cameroun pour ses tentatives de médiation entre les sécessionnistes anglophones et le gouvernement.

Ce kidnapping survient une douzaine de jours après le meurtre de sept élèves dans une école par des hommes armés, une tuerie attribuée par le gouvernement aux groupes armés sécessionnistes anglophones.

5 pensées sur “Cameroun : Un cardinal brièvement retenu en otage.”

  1. If you want to use the photo it would also be good to check with the artist beforehand in case it is subject to copyright. Best wishes. Aaren Reggis Sela

Les commentaires sont fermés.