Compagnon de route et de captivité de Nelson Mandela, figure de la lutte anti-apartheid , Andrew Mlangeni est décédé à l’âge de 95 ans.

C’est Cyril Ramaphosa , le président d’Afrique du Sud qui en a fait l’annonce dans un tweet.

Il  dit ” avoir appris avec une profonde tristesse le décès dans la nuit de mardi à mercredi d’Andrew Mlangeni”.

Son décès « marque la fin d’une génération et place notre avenir dans nos mains », a ajouté le président.

Il était « le dernier monument d’une génération courageuse de Sud-Africains qui ont renoncé à leur liberté, leur carrière, leur vie de famille et leur santé pour que nous soyons tous libres », a dit de lui le révérend Desmond Tutu.

Andrew Mlangeni avait été hospitalisé le 14 juillet dans un hôpital de Pretoria pour des douleurs abdominales.

Il était le dernier survivant du procès de Rivonia (1963-1964), au cours duquel plusieurs membres du Congrès national africain, dont Nelson Mandela, Walter Sisulu ou encore Ahmed Kathrada, avaient été condamnés à la prison à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *