En visite ce samedi au salon de l’agriculture de Paris, le président Emmanuel Macron a été interpellé par un activiste Camerounais sur la situation sécuritaire dans les régions anglophones du Cameroun.

Le président Français, qui a déclaré être au courant de la situation, n’est pas passé par quatre chemins pour mettre la pression sur le président Paul Biya et son gouvernement.

Il a déclaré : ” La situation est entrain de se dégrader, je vais appeler le président Paul Biya la semaine prochaine, et on mettra le maximum de pression pour que cette situation cesse”.

Et de poursuivre : “les violences qui se passent au Cameroun sont intolérables”.

Avant de terminer en disant : ” Ce n’est pas la France qui fait la démocratie au Cameroun, mais les Camerounais eux-mêmes”.

Qu’elle sera la réponse de Paul Biya ?

Affaire à suivre.

Une pensée sur “Cameroun-France: le torchon brûle.”

Les commentaires sont fermés.