Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment anglophones, ont dénoncé ce jeudi 16 janvier à Abuja la décision prise par les huit pays de l’Uémoa de remplacer le franc CFA par l’Éco.

Il s’agit, du Nigéria,du Ghana, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Gambie et de la Guinée (Conakry).

Ces pays estiment que « cette action n’est pas conforme aux décisions » de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest en vue de « l’adoption de l’Éco comme nom de la monnaie unique » de toute la région

Les pays anglophones de la communauté, ont pu voir derrière ce changement de nom, une simple réforme du franc CFA, bien loin des ambitions initiales de monnaie unique qui rassemblerait toute l’Afrique de l’Ouest.

Ils ont notamment accusé le président Ivoirien Alassane Ouattara, d’avoir unilatéralement pris cette décision , sans consulter les autres pays membres de la Cédéao.