Un vrai scandale.

Le président Français n’est pas passé par quatre chemin, pour convoquer ses homologues chefs-d ‘état des pays du sahel pour une réunion à Pau en France le 16 décembre.

Lors d’un entretien avec la presse en marge du sommet de l’OTAN à Londres, il a déclaré: “Nous devons à très court terme, clarifier le cadre et les conditions politiques de notre intervention au sahel avec les chefs-d’état Africains membre du G5 sahel”.

Et de dénoncer “des ambiguïtés à l’égard des mouvements anti-français”.

Il s’agit des chefs-d’état de Mali, de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Niger, et du Tchad.

Si Emmanuel Macron peut se permettre une telle attitude, c’est tout simplement parce qu’il a en face de lui des présidents marionnettes de son pays.

Un néo-colonialisme assumé.

A quand l’affranchissement?