le prince Harry, Meghan Markle, et leur fils de 5 mois vont s’envoler du 23 septembre au 2 octobre pour un royal tour en Afrique.

Un voyage officiel que le duc et la duchesse de Sussex attendent avec impatience, eux qui ont une relation particulière avec le continent.

Le couple posera d’abord ses valises en Afrique du Sud puis le prince se rendra seul au Malawi, en Angola et au Botswana . Pour ne pas se faire de l’ombre “Le duc et la duchesse de Sussex ne font activités communes qu’au début et à la fin de leur odyssée africaine” précise une source.

Le 23 septembre, Meghan et Harry doivent rendre visite aux enfants des townships et assister à des cours de self-défense de filles. Le lendemain, ils sont aussi attendus tous les deux auprès d’une association qui pratique la thérapie mentale par le surf puis ils doivent constater sur le terrain l’action du Lunchbox Fund.

Ils fêteront ensuite ensemble l’Heritage Day, qui célèbre la diversité de l’Afrique du Sud, avant de rencontrer le prix Nobel de la paix Desmond Tutu.

Harry s’envolera ensuite en solo pour le Botswana où il va participer à une opération de plantation d’arbres avec des écoliers dans la forêt de Chobe et soutenir un projet en faveur des jeunes victimes du SIDA.

Puis direction l’Angola où le prince passera la soirée dans un camp de déminage de l’association Halo Trust, dont Lady Diana était la marraine et qu’il parraine aujourd’hui. Il se rendra ensuite au site de déminage d’Huambo où avait déjà été la princesse de Galles. L’occasion de baptiser de son nom le centre orthopédique qu’elle avait visité.

Après un passage par le Malawi, le prince Harry retrouvera finalement Meghan Markle en Afrique du Sud pour une rencontre avec la veuve de Nelson Mandela.