Malia Obama, la fille de l’ancien président des Etats-Unis a passé une partie de son adolescence sous les feux des projecteurs. Depuis janvier 2017, elle est redevenue une citoyenne -presque- comme les autres. Mais certains médias ne lui facilitent pas la vie.

Après que deux articles sur la vie personnelle de la jeune fille de 19 ans ont été publiés dans les tabloïd, des voix des deux côtés du spectre politique ont appelé à rendre sa vie privée à la jeune Obama. Ivanka Trump et Chelsea Clinton en tête. Malia Obama a droit à sa vie privée comme les autres étudiantes de son âge”, a tweeté la fille de Donald Trump. Chelsea Clinton, défenseure de la vie privée des enfants vivant à la Maison Blanche, a réagi peu de temps après:

“La vie privée de Malia Obama, en tant que jeune femme, étudiante, citoyenne, ne devrait pas être votre ‘clickbait'”, écrit-elle à l’adresse des tabloïds.
 

Depuis que la famille du président Donald Trump a emménagé à la Maison Blanche, Chelsea Clinton a également appelé les médias à cesser leurs attaques envers Barron Trump, le fils de l’actuel président américain âgé de 11 ans.